Developpez.com - Microsoft DotNET
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

Fervent utilisateur de C
 

 

TEST DE C# BUILDER ENTERPRISE


par Jean-Etienne GOUBARD (29/08/2003)

 

Fervent utilisateur de C++ Builder, et très enthousiaste quant aux possibilités du C#, j'étais plus qu'intéressé de tester le nouvel environnement de développement de Borland autour de ce langage, et hormis quelques points à améliorer, je n'ai pas été déçu.

Je comparerai donc l'environnement de développement par rapport aux deux autres environnements dont il s'inspire à savoir Visual.net et C++ Builder.

Au niveau de l'interface, tout est fait pour qu'un utilisateur de C++ Builder puisse prendre en main très rapidement C# Builder, et un effort tout particulier a été fait au niveau de l'ergonomie. L'interface générale n'est qu'une seule fenêtre, il n'y a plus de fenêtres filles flottantes, tout se fait par signets, et même si cela peut paraître déroutant au premier abord, on se rend vite compte, que c'est beaucoup moins fouillis et beaucoup pratique à utiliser, mais elle souffre également de quelques ralentissements au niveau du rafraîchissement général par rapport à celle de C++ Builder mais ce n'est pas trop gênant pour qui a une machine relativement récente.

une interface bien pensée tenant dans une seule fenêtre



Au premier regard, on ne peut pas nier que C# Builder fasse partie de la lignée des Borland xxx Builder, au niveau des compilations, chargement d'unités, sauvegardes, etc... les boutons et menus sont quasiment les mêmes que C++ Builder et les raccourcis clavier n'ont pas changé (F12 pour basculer "forme" / "code", F9 pour compilation/lancement, etc...)

une interface générale très proche de celle de C++ builder

 

La barre de gestion de propriétés et événements des composants se trouve au même endroit, et l'on arrive assez rapidement à faire la corrélation (pour un même composant) entre le nom de sa propriété sous C++ Builder, et celle en C#. Par défaut, les propriétés sont classées par catégories (propriétés "Apparence", propriétés "Disposition") qui sont plus explicites que celle de C++ Builder, ce qui est très pratique pour retrouver plus rapidement celle que l'on cherche.

les propriétés de l'inspecteur d'objet sont classées par catégories



La barre des composants est toujours présente mais se trouve en bas à droite, et est plus facile a utiliser (classement par catégories associées à des couleurs) et ne s'active que lorsqu'on se trouve en mode édition de forme. En revanche, les composants de base sont beaucoup moins nombreux que dans C++ Builder, n'ont pas le look XP par défaut, et un fort accent est mis sur l'aspect base de données (le StringGrid n'est donc plus proposé par défaut, ni le DBGrid etc..., mais il existe par exemple un DataGrid que l'on peut rattacher à une collection d'objets).

une palette de composants plus ergonomique

 

En haut à droite, on retrouve la fenêtre du gestionnaire de fichiers rattachés au projet, incluant aussi sur un autre onglet la vue du modèle (arborescence des membres des classes) (qui malheureusement ne se rafraîchit pas automatiquement dès que l'on pose un composant sur la forme), et l'explorateur de données (rattaché aux bases de données) sur un troisième onglet.

Au niveau de l'édition de formes justement, l'interface par défaut ressemble beaucoup à celle de visual C#, à savoir par exemple que l'on crée la forme dans un panneau dédié à cette tache, dans laquelle la forme est "greffée" et non plus flottante comme dans C++ Builder, ce qui est une bonne idée car elle permet de positionner les composants non graphiques dans une zone spécifique du panneau d'édition et non plus n'importe où dans la fenêtre. De même, lorsque l'on déplace un composant, le rectangle de sélection se déplace, lorsqu'on le redimensionne, le rectangle de sélection disparaît, et le composant se redessine en temps réel ce qui est plus pratique pour mieux visualiser le positionnement, mais on aurait bien aimé avoir la même chose pour le déplacement. Néanmoins, l'utilisation du cliquer glisser de sélection pour sélectionner plusieurs composants souffre de quelques gags de rafraîchissement, à savoir qu'il peut rester un bout par ci par là de la sélection précédente qui ne s'est pas effacée. On appréciera aussi que la barre d'alignement des composants soit présente par défaut dans le panneau d'édition de formes, ce qui encourage à l'utiliser plus souvent.

un panneau de design de forme mieux pensé



Au niveau des ressemblances avec visual.net, on notera l'éditeur de code et sa capacité à masquer ou afficher certaines parties de codes (à l'aide de petits signes + et -) et une reconnaissance à la volée (dans le style du correcteur orthographique temps réel de Word) d'erreurs de syntaxes (bien appréciable).
On se réjouira de savoir qu'un positionnement du curseur sur une accolade affiche en couleur l'autre accolade à laquelle elle correspond (dans le style de xemacs par exemple)

les nouvelles fonctionnalités de l'éditeur de code se révèlent très utiles

 


Concernant la fenêtre de debuggage, celle-ci se trouve être plutôt bien pensée, toutes les fenêtres utiles au debug sont actives dès le démarrage de l'application (et se modifient en temps réel).

Au niveau de l'aide en ligne, celle-ci ressemble beaucoup à celles des visual (au niveau de la fonction rechercher, et de l'affichage HTML), et le tutorial est on ne peut plus clairement présenté (parfait pour le débutant qui vient de lancer C# Builder et qui souhaite très rapidement en découvrir les capacités)

une aide proche de celle des visual



Quelques points sont à regretter néanmoins, par exemple le fait que Norton antivirus détecte un "malicious script" dans l'objet FileSystem au lancement de C# Builder, que l'exemple DirectX ne compile pas (le package étant manquant et non installé par défaut), que l'éditeur de formes rende une forme vide si le corps d'une méthode comporte une erreur, et que l'exemple des threads donne à se poser des questions sur la capacité de multithreading du C# (les traitements de l'exemple s'effectuant les uns à la suite des autres et non simultanément comme il aurait fallu).


Malgré ses rares défauts peu gênants au niveau du design de formes, des exemples fournis et sa lourdeur au niveau du rafraîchissement général de l'IDE, Borland C# Builder est une excellente alternative à Visual.net ne serait-ce que par le fait qu'un seul CD suffisse à l'installer contrairement à environ 5 pour Visual. Fortement dédié aux bases de données à l'heure actuelle, C# Builder gagnerait à enrichir la palette de composants par défaut pour permettre à l'utilisateur lambda de créer plus facilement une application de base. Et l'on prie très fort pour que les inconditionnels du C++ comme moi puissent bénéficier de l'ergonomie du même IDE (éventuellement ré optimisé au niveau de l'affichage) que celui de C# Builder."
 

Jean-Etienne GOUBARD

jgoubardwanadoo.fr

 

 
Pour en savoir plus :
le pack d'information Borland en Français sur Borland C#Builder
(Détails techniques, Informations, tarif, etc... en Français) :
CSBuilderInfo.zip



Responsable bénévole de la rubrique Microsoft DotNET : Hinault Romaric -